A.6. Tout le monde est obligé de se reconnecter constamment

La cause la plus probable est que le paramètre « cookiepath » n'est pas défini correctement dans la configuration de Bugzilla. Vous pouvez changer ceci (si vous êtes un administrateur de Bugzilla) à partir de la page « editparams.cgi » dans votre navigateur Web.

La valeur du paramètre « cookiepath » doit être le répertoire actuel contenant votre installation de Bugzilla, comme le voit le navigateur Web du simple utilisateur. Les barres de fraction « / » ouvrante et fermante sont obligatoires. Vous pouvez définir « cookiepath » pour n'importe quel répertoire parent de Bugzilla (comme « / », le répertoire racine). Mais vous ne pouvez pas indiquer un répertoire qui n'a pas au moins une correspondance partielle sans quoi cela ne fonctionnera pas. Vous êtes en fait en train d'empêcher le navigateur de l'utilisateur de renvoyer les cookies seulement vers ce répertoire.

Comment savoir si vous voulez votre répertoire Bugzilla spécifique ou tout le site ?

Si vous n'avez qu'une seule installation de Bugzilla sur le serveur et si ça vous est égal d'avoir d'autres applications sur le même serveur capables de voir les cookies (vous pourriez faire ceci volontairement si vous avez d'autres choses sur votre site qui partagent l'authentification avec Bugzilla), alors vous voudrez que « cookiepath » soit défini à « / », ou un répertoire suffisamment haut pour que toutes les applications concernées puissent voir les cookies.

Exemple A-1. Exemples de paires « urlbase »/« cookiepath » partageant les cookies de connexion


        « urlbase » est http://bugzilla.mozilla.org/
        « cookiepath » est /

        « urlbase » est http://outils.monsite.tld/bugzilla/
               mais vous avez http://outils.monsite.tld/uneautreappli/ qui partage
               l'authentification avec Bugzilla
        « cookiepath » est /
      

D'un autre côté, si vous avez plus d'une installation Bugzilla sur votre serveur (certains le font - nous le faisons pour landfill) vous devrea avoir le paramètre « cookiepath » suffisamment restreint pour que les différentes installations de Bugzilla ne confondent pas leurs cookies l'une et l'autre.

Exemple A-2. Exemples de paires « urlbase »/« cookiepath » pour limiter les cookies de connexion


        « urlbase » est http://landfill.bugzilla.org/bugzilla-tip/
        « cookiepath » est /bugzilla-tip/

        « urlbase » est http://landfill.bugzilla.org/bugzilla-2.16-branch/
        « cookiepath » est /bugzilla-2.16-branch/
        

Si vous aviez « cookiepath » défini à « / » auparavant et que vous voulez le définir pour quelque chose de plus restrictif (par ex. « /bugzilla/ »), vous pouvez faire cela en toute sécurité sans demander à vos utilisateurs de supprimer leurs cookies relatifs à Bugzilla dans leur navigateur (ceci est vrai dès Bugzilla 2.18 et Bugzilla 2.16.5).